Retour


Genève prend de la hauteur


A l’entrée nord de la ville, nul ne peut manquer le long édifice sis à la rue de Lausanne 137147 et construit dans les années 1960. Depuis quelques mois, le bâtiment s’est élégamment doté de trois étages supplémentaires, accueillant 50 logements du 3 pièces au 6.5 pièces. Il s’agit de la plus importante surélévation du Canton en milieu habité. Une opération complexe sur le plan administratif et technique, portée avec brio par les équipes de Grange & Cie.

Avec ses 160 mètres de long et ses six allées (n°137 au 147), le bâtiment qui fait face à l’OMC abritait initialement 198 logements, ainsi que des commerces au rez-de-chaussée. Déployée sur trois niveaux (7e, 8e et 9e étages), la surélévation offre 50 nouveaux logements représentant une augmentation de 25% : non négligeable dans le contexte actuel de pénurie immobilière! En outre, des travaux de modernisation ont profité à l’ensemble des locataires en place. Enfin, 26 logements au 6e étage sont en cours de rénovation, dont les loyers seront bloqués pendant cinq ans (LDTR). Si le chantier a duré trois ans (d’avril 2017 à mai 2020), cette réalisation est le fruit d’un patient travail de négociation : l’autorisation de construire a été déposée en automne 2013, validée dans un premier temps en 2015, puis définitivement au début de l’année 2017, une fois les recours levés.


Régie, architectes et locataires : des échanges fructueux

Suite à un concours sur invitation, c’est le projet du bureau genevois d’architectes Lacroix Chessex (www.lacroixchessex.ch) qui a été retenu ; ces architectes ont réalisé, il y a quelques années, le bel immeuble pour étudiants qui surplombe l’avenue de France, dans le même quartier de Sécheron. Pour la surélévation à la rue de Lausanne, le bureau d’architectes a assuré la conception du projet et la direction des travaux, en coordination avec Grange & Cie. Cette dernière a servi de relais en particulier pour les questions relatives à l’organisation du bâtiment et aux relations avec les locataires. Des rencontres et des séances d’information ont régulièrement été organisées, dans le but de traiter les requêtes les plus diverses émanant des locataires mais également afin d’informer les occupants du suivi du chantier. De plus, Grange & Cie a mis en place une ligne dédiée au chantier, ainsi qu’une adresse mail pour le suivi des demandes.

Les nouveaux appartements répondent au standard Minergie-P ; au 7e se trouvent les simplex avec de grandes cuisines ouvertes dans les zones centrales. Aux 8e et 9e étages, un dispositif d’imbrication permet de générer des appartements en duplex croisés ou superposés, tous traversants, ouverts sur le lac, les Alpes et le Jura. Chaque logement dispose d’une cave située dans le sous-sol du bâtiment. « Côté rue de Lausanne, de grands parapets continus en béton renforcent l’horizontalité du bâtiment, indique Grégoire Martin, partenaire du bureau d’architectes Lacroix Chessex et responsable du projet. A l’arrière, parapets et poteaux fusionnent pour former une grille subtile. Ces deux ordres se rejoignent sur la pointe de l’édifice, telle la proue d’un navire ».


Des travaux délicats en site habité

La technique de mise en œuvre du chantier a permis de limiter les nuisances pour les locataires. Les échafaudages sont posés sur une structure en encorbellement fixée au niveau du 6e étage (balcons). Dans ce but et pour constituer un niveau « tampon », ce dernier étage du bâtiment préexistant a été entièrement libéré. La Régie a procédé à un important travail de préparation, nécessitant la résiliation des baux des appartements du 6e, le relogement des locataires pour certains, l’élaboration de conventions pour d’autres. En façade, la dépose des plaques de marbre en mauvais état s’est avérée nécessaire, remplacées par des plaques en marbre neuves. Durant les travaux, un tunnel blindé a fait le tour du bâtiment et a protégé l’espace public pour le passage des piétons. L’installation de chantier s’est située à l’arrière du bâtiment, côté chemin des Mines, comprenant notamment les engins et machines du gros œuvre (deux grues et deux monte-charges).

Les locataires ont bénéficié de plusieurs améliorations : les vitrages de leurs logements ont été remplacés par des fenêtres en bois/métal très performantes thermiquement. Cette intervention a été effectuée par le département « Grands Travaux » de Grange & Cie. L’ensemble des portes d’entrée des appartements ont été remplacées par des portes coupe-feu EI30 disposant de quatre points de sécurité. Les halls d’entrée, ainsi que les boîtes aux lettres ont été modernisés. Les coûts de ces divers travaux n’ont pas été répercutés sur les loyers. Enfin, les vitrages des commerces du rez vont prochainement être changés, avec une harmonisation de la signalétique.

Cette réalisation d’envergure a représenté pour Grange & Cie et les architectes une aventure humaine collective dans laquelle chaque collaborateur s’est pleinement investi.

Véronique Stein

Crédit photo XC O. di Giambattista

Grange & Cie SA

21-23, chemin de Grange-Canal
CH - 1208 Genève

T + 41 22 707 10 10
contact@grange.ch
ouvert du lundi au vendredi
09:00 - 12:00 | 13:30 - 17:00

9, place du Temple
CH - 1227 Carouge

T + 41 22 827 55 55
carouge@grange.ch
ouvert du lundi au vendredi
09:00 - 12:00 | 13:30 - 17:00

2, allée de la Petite Prairie
CH - 1260 Nyon

T + 41 22 365 92 00
nyon@grange.ch
ouvert du lundi au vendredi
09:00 - 12:00 | 13:30 - 17:00

Nos partenaires

Nous avons sélectionné des professionnels de confiance pour vous accompagner.